L’idée d’acheter les jouets sexuels est souvent considérée comme étrangère par nombre d’Africains et demeure un sujet peu abordé ouvertement, car considéré «déplacé» du fait de plusieurs inhibitions culturelles et traditionnelles.

Cependant, contrairement au stigmate qui entoure l’industrie des jouets pour adultes, le marché des jouets sexuels est en plein essor en Afrique du Sud avec des couples davantage moins gênés par et plus ouverts à l’idée d’acheter des jouets pour adultes.

Désir, une boutique d’e-commerce de jouets sexuels de luxe, fait savoir qu’elle enregistre des ventes de jouets sexuels pour couples de plus en plus importantes au fil des mois en Afrique du Sud.

La vente des jouets sexuels est maintenant équilibrée entre les deux sexes par rapport à l’année dernière où 70 pour cent des achats étaient effectués par des hommes.

Brodie Meyer, DG de Désir, déclare qu’il y a bel et bien une nouvelle tendance qui se dégage, où pimenter la vie sexuelle à l’aide de jouets deviens plus courant, et plus acceptable : «L’Afrique du Sud s’arrime à un marché mondial de jouets sexuels en pleine évolution, qui se transforme d’une industrie obscure, secrète et explicite en une d’innovation, d’ouverture d’esprit et d’acceptation».

Des femmes examinant des jouets sexuels le 27 septembre 2013 à Johannesburg lors de l’exposition « Sexpo sexuality and lifestyle show » qui en est actuellement à sa sixième année. Crédit photo : ANP/AFP Stephane De Sakutin.

Des femmes examinant des jouets sexuels le 27 septembre 2013 à Johannesburg lors de l’exposition « Sexpo sexuality and lifestyle show » qui en est actuellement à sa sixième année. Crédit photo : ANP/AFP Stephane De Sakutin.

Dans un communiqué, l’entreprise avance que ce changement d’attitude se reflète aussi au niveau du type de produits achetés en ligne. Par exemple, les achats sont marqués par une recherche d’options plus créatives axées davantage sur un épanouissement sexuel partagé que sur une satisfaction abjecte de désirs individuels.

Selon Meyer, «Des hommes achètent maintenant des jouets pour femmes, ce qui laisse penser que les couples entretiennent une communication plus saine vis-à-vis du sexe ».

«Nos meilleures ventes de cette année étaient conçues pour le jeu en couple, et nous croyons que les couples travaillent ensemble sur l’épanouissement sexuel, échangent sur des sujets tournants autour de rapports intimes épanouissant pour les deux parties et que les hommes font un peu plus d’efforts pour s’assurer de ce que les rapports sexuels soient également épanouissants pour leurs partenaires», continue Meyer.

Les stigmates sociaux négatifs qui entouraient l’industrie des jouets pour adultes s’estompent peu à peu et, selon Désir, le langage du sexe et l’industrie des jouets sexuels commencent à s’intégrer dans la vie normale et à devenir de plus en plus acceptables. De l’avis de cette entreprise, «Nos clients achètent nos produits pour leurs bienfaits sur la santé, pour leur émancipation et pour leur bienêtre émotionnel».

Désir tient également un «blog sur le sexe, l’amour et la santé» qui a pour ambition de pousser à l’éducation sur les sujets tabous et favoriser un dialogue ouvert entre le public et les créateurs des jouets sexuels.