Lucrèce Aminata Kante

Concernant l'auteur Lucrèce Aminata Kante

Malienne, diplômé en communication pour le développement durable et en journalisme elle a multiplié des stages et travaille actuellement en free-lance à Bamako.

Le groupe K'koustik au festival Terre de Blues.
Arts de vivreIdentité africaineInterviews

Ségou : les significations du premier Forum africain de la musique

Ayant participé au 1er Forum Africain de la Musique qui s’est tenu en terre mandingue à Ségou, au Mali, du 29 septembre au 2 octobre 2016, le chroniqueur musical camerounais Joseph Owona Ntsama, tout en revenant sur cet événement, donne son sentiment sur la musique africaine, son évolution, la professionnalisation des métiers, la pratique des instruments de musique traditionnelle et l’organisation des concerts y afférents.

Les divers acteurs autour de la table à Ségou.
A la UneArts de vivreMusique

La musique africaine fait son introspection à Ségou

A l’initiative du Conseil Africain de la Musique (CAM), branche africaine du Conseil International de la musique (CIM) de l’Unesco, en partenariat avec le Centre international de recherche sur les traditions orales et les langues africaines (Cerdotola), la Fondation Festival sur le Niger et Arterial Network, s’est tenu du 28 septembre au 02 octobre 2016 à la Fondation Festival sur le Niger, à Ségou, le 1er Forum africain de la musique sur le thème : « La professionnalisation des acteurs de la filière musicale ».

Dr Naffet Kéita. Photo Lucrèce Kanté.
Arts de vivreDémocratie et gouvernanceInterviews

Naffet Keita « La radicalisation peut survenir du fait que le régime politique ne répond pas aux besoins de la société »

Naffet Kéita est politologue et enseigne à l’université des lettres et des sciences humaines de Bamako. Il travaille depuis plus de 20 ans sur les questions de conflit au nord du Mali et sur le radicalisme. Il explique ici ce qu’est le radicalisme et décortique les causes profondes de la crise malienne et trace les perspectives.