Enquêtes

À la UneEnquêtes

« Haiti By Force » : quand des agents des Nations-Unies se vautrent dans des abus sexuels

Fault Lines mène une enquête sur l’héritage des soldats de la paix de l’ONU en Haïti et les séquelles des abus sexuels perpétrés par ces derniers. Dans le documentaire « Haiti By Force: UN Sex Abuse », Fault Lines s’entretient avec des Haïtiennes qui affirment avoir été violées par des Casques bleus. Certaines d’entre elles étaient mineures au moment des faits et d’autres sont aujourd’hui des mères célibataires. La plupart indiquent que les attaques qu’elles ont subies étaient violentes et ont été perpétrées sous le sceau de l’anonymat.

À la UneDémocratie et gouvernanceEnquêtes

PPLAAF, enfin une couverture pour les lanceurs d’alertes en Afrique

« Là où les institutions démocratiques sont faibles et sans réel pouvoir, elles ne peuvent efficacement protéger la société ou traduire en justice les malfaiteurs. Les lanceurs d’alerte qui prennent position se retrouvent fréquemment dans des situations vulnérables, précaires et marginalisées. Ils se retrouvent parfois en danger de mort. Dans des pays dominés par des régimes autoritaires, les risques sont beaucoup plus graves et importants. » Tel est le constat de départ à la création de PPLAAF, la Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique, ONG de droit sénégalais dont le lancement s’est tenu le 7 mars dernier au Café de Rome, à Dakar.


Identité africaine

À la UneA la UneArtsArts de vivreIdentité africaine

Du temps où l’Afrique fabriquait déjà son tissu, bien avant l’industrie moderne de tissage

Selon une certaine histoire latine, le pagne vient de l’espagnol « paño » c’est-à-dire « morceau d’étoffe » ou pan d’étoffe. Sa confection en Afrique est plus vieille que l’’industrie moderne. Avant même l’arrivée des explorateurs et colons sur le continent, des Africains Ougandais, du royaume de Buganda, avaient déjà découvert des techniques de fabrication du tissu. Un pan de l’histoire africaine peu connu.

Continuer la lecture