Mala Bryan, mannequin converti en fabricante de poupées

Comme nombre de mannequins aux brillantes carrières, Mala Bryan, mannequin originaire de Sainte-Lucie, l’est devenue par coup de chance. L’histoire raconte que Bryan faisait des emplettes dans un marché de Marigot, à St Martins, où elle vivait en compagnie de sa mère à l’époque, quand elle a été repérée par un dénicheur de mannequins. Elle avait alors 17 ans. Elle a poursuivi sa carrière de mannequin en France, aux États-Unis, en Afrique du Sud et dans d’autres pays à travers le monde.

Bryan a décidé de relancer son activité d’antan, mais à une plus grande échelle

Avant d’entamer sa carrière de mannequin, Bryan, tout comme sa mère, était fabricante de poupées. Elle fabriquait des poupées qu’elle vendait ensuite aux clients de l’hôtel dans lequel elle a travaillé adolescente. Aujourd’hui, après une carrière de mannequin de quinze ans et encore en plein essor, Bryan a décidé de relancer son activité d’antan, mais à une plus grande échelle.

Collectrice passionnée de poupées, Bryan a dit avoir eu l’inspiration de retourner à la fabrication de poupées parce qu’elle avait du mal à acquérir des poupées brunes aux cheveux crépus pour ajouter à sa collection de Barbie.

Des poupées Malaville. Crédit photo : Malaville Dolls/Twitter

Des poupées Malaville. Crédit photo : Malaville Dolls/Twitter

La fabrication des poupées Malaville

Malaville, sa marque de poupées, se présente avec des coiffures afros et crépues, des nuances de peau brune et des tenues inspirées du style afro-caribéen. Les poupées portent des noms différents comme Mala B, Maisha, Malina et Mhina, et ont des profils de carrières spécifiques qui leur sont assignés dans leur vie virtuelle en ligne.

Bryan a fait comprendre à Nylon que son objectif est d’avoir autant de poupées inspiratrices que possible.

Les enfants noirs/bruns ont besoin de poupées qui leur ressemblent

Elle a poursuivi : «les enfants noirs/bruns ont besoin de poupées qui leur ressemblent et les enfants d’une autre race peuvent avoir des poupées de couleur aux cheveux crépus/bouclés qu’ils pourront utiliser pour représenter leurs amis noirs/bruns dans leur monde de poupées».

Poupées Malaville. Crédit photo : Mala Bryan/Instagram

Poupées Malaville. Crédit photo : Mala Bryan/Instagram

En plus de la fabrication des poupées, Bryan travaille avec des stylistes de l’Afrique et des Caraïbes à la création d’une ligne de vêtements Malaville. En route pour la construction d’un empire.