Au rang des attributs distinctifs de la féminité, la chevelure arrive en bonne place. Les femmes en prennent un soin particulier et la modèlent à l’envie, usant de coupes et de rajouts, d’accessoires et d’artifices, lui imprimant un style bien varié selon l’époque, le lieu, le temps et la culture. Dans le monde « noir », le style des cheveux naturels ou encore nappy refait surface.

La tendance des cheveux naturels a un nom : le « Nappy», contraction de « Natural » (Naturel) et « Happy » (Heureux). Le mouvement est né aux Etats-Unis dans les années 60 et est en vogue actuellement. Il est question de femmes qui revendiquent et assument leurs cheveux naturels. Depuis, cette tendance devenue un moyen d’expression consiste à garder ses cheveux naturels. Bon nombre de stars, telles que la Kenyanne Lupita Nyang’o, Viola Davis, la star de la série «How to get away of a murder », l’égerie de Mizani, la malienne Inna Modja et bien d’autres arborent leurs cheveux naturels avec élégance dans les évènements mondains. Preuve que la tendance des cheveux naturels a du succès. Cela permet aux femmes de soustraire à certains clichés sur la beauté.

Photo Lyse Rehema

Le retour aux cheveux naturels est une décision, un choix capillaire qui, parfois, est difficile à prendre ou à opérer. En réalité, les cheveux naturels demandent de l’attention et de la patience. Des inquiétudes qui peuvent être apaisées par une meilleure connaissance technique sur les cheveux avant de se lancer. Il est important de connaitre vos motivations, comment entretenir les cheveux naturels et le budget à y consacrer pour enfin commencer le grand voyage.

Le début pour avoir les cheveux naturels commence toujours de deux façons : tout couper en une fois ou faire une transition. Certaines personnes préfèrent les cheveux à ras ce qui leur permet d’avoir les cheveux 100 % naturels qui poussent. Pour d’autres à qui la boule à zéro fait peur ou qui n’ont pas le courage d’oser tout couper, il n’y a pas mieux que d’attendre que les cheveux poussent et enfin de couper les cheveux défrisés après quelques mois.

Alida, Nappy depuis Février 2017, habite entre Bujumbura et Kigali, fait partie du groupe whatsapp « Back to the Roots » (Retour aux racines). Sa transition aux cheveux naturels a duré 10 mois. Selon elle, avoir les cheveux naturels, c’est « affirmer notre identité, renverser la tendance qui veut montrer comme modèle de beauté les cheveux lisses, enfin pouvoir diminuer les effets des produits chimiques. J’ai été brulée par un produit défrisant une fois. Jusqu’à ce jour, il y a des petites parties sur ma tête ou les cheveux n’ont toujours pas bien poussé. Voilà ce qui m’a fait revenir sur les cheveux naturels. »

Les réseaux sociaux jouent un rôle important dans la campagne pour les cheveux naturels. Que ce soit à travers Youtube, Instagram, Facebook, les blogs, les groupes whatsapp, les « naturalista » échangent des informations pour mieux entretenir leurs cheveux naturels. Sur internet, Breanna dit Mini Marley, une jeune américaine de 24 ans ne parle que des cheveux naturels et leurs soins capillaires. Naturalista populaire depuis sa première vidéo « Big shop ». Aujourd’hui, Mini Marley est suivie par plus de 290.000 personnes sur Youtube et plus de 98.000 personnes sur son compte instagram.

Il est important d’être patient, car certaines n’hésitent pas à mettre un produit défrisant. Il faut penser à utiliser les coiffures protectrices comme les tresses, tissages, perruques ou autres. Nana, une naturaliste depuis deux mois seulement est persévérante. Elle veut, coûte que coûte, avoir les cheveux naturels. « Nous, les noires sommes en train de comprendre que nous pouvons être bien dans notre peau et belles avec nos cheveux naturels. Les cheveux naturels sont difficiles à entretenir mais nous connaissons leurs secrets ». Et par « secrets », Nana entend les soins capillaires.

Photo Lyse Rehema

Chaque « Nappy » doit avoir une routine de soins capillaires appropriée pour mieux gérer les cheveux naturels. Il faut oublier une fois pour toutes les produits contenant de l’alcool, du sulfate et du sodium. Utiliser les huiles végétales ou essentielles selon votre choix et faire des traitements au moins une fois sur deux après votre champoing. Un vaporisateur est aussi conseillé pour hydrater régulièrement les cheveux. Il ne faut pas oublier de protéger vos cheveux avec un bonnet surtout pour dormir. Pour ce qui est des coiffures, il faut toujours créer et avoir de l’inspiration pour ne pas toujours porter la même coiffure ; même si dans certains cas cela peut vous prendre beaucoup de temps.

Rencontres, foires ou ventes privées, tout est recommandé pour que toutes celles qui sont au naturel se rencontrent pour échanger sur les produits naturels, les aventures capillaires…En fin de compte, on remarque que même si les cheveux naturels sont exigeants avec des soins adaptés, toutes les chevelures sont belles quand elles sont bien entretenues et elles dévoilent de jolis cheveux uniques. Les cheveux ont juste besoin de nutrition et d’hydratation.

Cheveux naturels (Wikimédia Coalrosa)

Un grand marché économique se crée parce que de plus en plus de marques de produits cosmétiques produisent et commercialisent des produits naturels pour cheveux crépus ou métissés. Ce qui leur permet de varier leurs gammes de produits. Toutefois, les produits défrisants ont toujours des fidèles clients même si les industries cosmétiques affirment que la vente a baissé depuis quelques années.

Donc, mes sœurs, c’est votre choix qui fait la différence et qui définit votre style ! Faites-vous plaisir. Et n’oubliez pas : « Chassez le naturel, il revient au galop !»