La semaine passée, une vidéo d’une jeune fille totalement nue, connue sous le nom de Rashida Black Beauty (beauté noire), alias Rashida Malafaka, est devenue virale sur les réseaux sociaux. Rashida s’est filmée faisant des mouvements érotiques et montrant ses parties intimes à la caméra. Tout ce qu’il faut pour affoler la blogosphère ghanéenne.

Ce n’est pas la première fois que Rashida fait parler d’elle. En 2016, elle avait publié une autre vidéo elle aussi virale où elle insultait son ex-amant, en l’appelant “Malafaka” (“nique ta mere”). Depuis, les Ghanéens l’ont surnommée Rashida Malafaka. Sa vidéo a reçu le prix de la vidéo la plus virale de l’année.

Certains Ghanéens sur les réseaux sociaux croient que ce sont les encouragements qu’elle a eu avec ce prix qui l’ont poussé à passer à la vitesse supérieure avec cette nouvelle vidéo “pornographique”.

@MutomboDaPoet:  “Je ne blâme pas Rashida Black, c’est à nous la faute. Nous avons fait que les stations de radio lui accordent des interviews, nous avons fait que le télévision l’invite pour MALAFAKA! C’est à nous la faute!

Rashida Malaka a provoqué la même indignation chez le journaliste Manasseh Azure, qui écrit sur son blog: “Si nous avions fait comprendre à cette fille l’année dernière qu’elle avait tort et que la société désapprouvait ce qu’elle avait fait, elle aurait peut-être changé. Mais ceux qui l’ont célébrée l’ont exhortée. Elle est passée du mal en pis”.

Manasseh ajoute:  “Dites-lui que ce qu’elle a fait n’est pas bon. Dites-lui qu’elle est en train de ruiner son avenir. Faites-lui savoir que le fait qu’elle a fait cela ne signifie pas qu’elle est ruinée pour toujours. Elle peut retrouver sa vie et être une meilleure personne si elle cesse de faire ce qu’elle fait”.

Pleine de potentiel

Mais si Rashida Malafaka est condamnée par beaucoup de Ghanéens comme le symptôme de la dépravation des mœurs, d’autres voient en elle un grand potentiel. C’est le cas de la star de télévision Anita Erskine qui écrit dans une lettre de soutien à la jeune fille:

Rasheeda, votre vidéo m’a appris quelque chose à propos de vous. Vous êtes extrêmement audacieuse et confiante. Vous vous aimez. Vous êtes beaucoup plus audacieuse, confiante et fidèle à votre amour-propre que certaines d’entre nous étaient à votre âge et même dans notre vie adulte”.

Elle ajoute: “Si mon analyse est exacte, permettez-moi de vous aider à transformer tout cela (y compris tout ce que vous avez fait par le passé) en quelque chose de positif, qui peut changer le monde de façon positive… Si moi, et peut-être d’autres femmes vous aident et vous guident, vous pourriez devenir une jeune femme extraordinaire« .

Procédure judiciaire engagée

Les soutiens dont Rashida Malafaka a pu bénéficier n’ont pu la mettre à l’abri d’une procédure judiciaire ouverte contre elle dans son pays. Plusieurs médias ont annoncé mercredi son interpellation. Même si, le jeudi 21 juillet elle a déjà fait ses excuses publiques sur sa page facebook.

Hello Ghana, I am sorry and I regret my actions , there is a lot of explanation to this video but I guess the harm has…

Posted by Rashida Black Beauty on Friday, July 21, 2017