D’après le site américain d’informations de santé WebMD, le fait, pour le femme enceinte, d’avoir des rapports sexuels pendant la grossesse n’aura aucun effet pour le bébé. Ce dernier est couvert et protégé par l’abdomen et les muscles latéraux de l’utérus. Selon les spécialistes, le liquide fait office de petit cousin pour le bébé. Il n’est point besoin de s’inquiéter en dehors que quelques cas de force majeure. Et si la position missionnaire (l’homme couché sur la femme, face contre face) n’est pas recommandée après quatre mois de grossesse, cinq positions peuvent être pratiquées sans modération et en toute sérénité.

Pour des spécialistes repris par le site américain WebMD, la position « cuillère »  est classique, tendre et confortable. La femme se couche sur le flanc, en remontant le genou supérieur afin d’être bien stable. Son partenaire se colle contre elle et le torse (musclé) contre son dos. Ensuite, l’homme passe sa jambe supérieure par-dessus de la taille pour une pénétration plus profonde. Le mouvement est lent, on en profite. Petite astuce : si vous avez les cheveux longs, pensez à les attacher histoire d’éviter quelques inconforts.

C’est une posture qui dégage le poids du ventre et soutient également l’utérus. Mais c’est une position à privilégier en début de grossesse.

On note la « levrette » qui est une disposition adaptée au troisième trimestre de la grossesse.  Elle déplaira certainement aux plus romantiques. Car aucun regard, aucun baiser n’est possible. La femme est à 4 pattes, et l’homme se tient derrière elle, à genou, les jambes plus ou moins pliées selon la façon dont sa partenaire écarte les siennes : plus l’écart sera grand, plus il devra se baisser. Se tenant à elle par les hanches, l’homme pénètre alors la femme. Elle est idéale en cas de douleurs lombaires ou pelviennes, c’est-à-dire des douleurs situées entre le nombril et les hanches.

La levrette offre aussi une stimulation facile du clitoris. Les spécialistes de dire que cette « posture trop droite peut parfois causer une pression douloureuse  sur la paroi frontale du vagin ». Si cette occasion se présente, il est conseillé de décaler un peu du côté ou opter pour une autre position.

Le couple peut se coucher sur le côté et face à face afin d’opter « les vignes enlacées ». Il peut maintenir le contact visuel et tactile pour une plus grande intimité. Il est recommandé de placer un coussin sous le ventre de la femme enceinte si celle-ci souffre de douleurs dorsales.

Il y a la position « Andromaque ». Ici, la femme enceinte doit être assise ou accroupie sur son partenaire qui est allongé sur le dos. De là, elle contrôle la situation et cette position est l’une des plus confortables parce que le ventre est dégagé.

La cinquième position est appelée « la sirène ». La femme enceinte est allongée sur le dos, au bord d’un lit ou d’une table, ses fesses sur un oreiller. Elle élève ses jambes à la verticale, en gardant les cuisses serrées. L’homme se tient debout ou à genoux et s’accroche aux pieds de sa partenaire qu’il utilise comme leviers.

Les risques ? 

Dans magicmaman.com, il est dit que le col de l’utérus de la femme enceinte est très fragile. Et cela peut entrainer de légers saignements après la pénétration. Ces saignements peuvent être anodins comme annonciateurs d’un problème.

Par ailleurs, il faut savoir reconnaitre les contractions annoncées par la femme en état. Elles sont au nombre de 10 par jour, très douloureuses. Du coup, tout rapport sexuel est déconseillé. Lorsque le placenta est placé au-dessus du col de l’utérus, il y a forcément un risque de saignements. Cela peut provoquer un décollement du placenta voire une hémorragie.

Selon certains gynécologues, si vous utilisez un « sex toy », nettoyez-le et séchez-le bien avant et après utilisation. Il faut aussi préférez un modèle qui ne pénètre pas dans le vagin. L’idée c’est de limiter tous les risques d’infection potentiellement préjudiciable pour le bébé.

Il faut aussi signaler que les poussées d’herpès sont vivement déconseillées chez les futures mères approchant de l’accouchement. Elles doivent veiller à être prudentes.