Monsieur Diallo, vous venez d’être classé parmi « les 35 jeunes qui font bouger l’espace francophone en 2017 ». Comment vous sentez-vous ?

Diallo : Tout d’abord merci à This Is Africa de m’avoir accordé cette interview.

C’est un sentiment de fierté qui m’anime aujourd’hui non seulement parce que je suis jeune entrepreneur guinéen qui va représenter la nation guinéenne, mais aussi la poursuite d’un objectif et d’un rêve que j’ai commencé depuis le lycée qui est de devenir une référence positive pour les générations avenir.

D’où vient votre passion pour les nouvelles technologies de l’information et de la communication ?

Diallo : J’ai toujours été fasciné par la technologie  depuis le bas âge. Déjà à cause de moi, mes parents cachaient tout appareil électronique de la maison parce que j’étais trop curieux de savoir comment par exemple une personne peut sortir à travers la télévision.  Une fois, j’ai démonté la télé pour voir si vraiment ces personnes que nous voyons à l’écran habitent dedans ou pas.

Arrivé au collège j’ai appris l’informatique à travers un oncle qui détenait un ordinateur à son bureau où je faisais mes pratiques des théories apprises à l’école.  En 11ème année, c’est à dire au lycée, j’ai fait mon premier site web, puis à l’université j’ai continué à faire l’informatique à l’université Kofi Annan. Après une licence, je suis parti à Dakar pour me spécialiser en Web design et depuis j’ai fait d’autres formations en Marketing et communication  digitale.

Vous avez l’objectif de « basculer la Guinée vers le tout-numérique ». Pourquoi est-ce important ?

 Diallo : Aujourd’hui le digital est devenu un incontournable de la stratégie de développement durable de nombreuses entreprises et des secteurs étatiques. Le numérique  permet la création et l’utilisation de nouveaux produits et services plus responsables, ainsi que leur valorisation sur les médias sociaux. Le digital permet également de faciliter la participation des parties prenantes à la stratégie écoresponsable des entreprises.

Chez moi en Guinée, le secteur est un peu négligé, donc c’est un défi que moi et tous les autres acteurs devons relever afin de permettre au maximum de personnes d’utiliser ces outils qui révolutionnent le monde d’aujourd’hui. L’organisation par mon agence de l’évènement « Conakry Digital Day » en est un début dans nos efforts de faire comprendre à la population Guinéenne de l’intérêt du digital dans leur quotidien.

En quoi consiste exactement le Conakry Digital Day?

Diallo : Conakry Digital Day est un événement qui réunit en un seul jour les acteurs guinéens et africains de la vie numérique à travers une conférence,  des expositions d’outils numérique et l’occasion de parler de leurs enjeux dans la vie de tous les jours des usagers.  Le Conakry Digital Day s’est tenu le 19 Mai passé à l’hôtel Noom de conakry avec la présence de la digitale woman africaine Nour Bouakline et du champion du domaine dans l’union européenne Gilles Babinet.

Débat au Conakry Digital Day le 19 mai 2017. Source: Archives

Vous conseillez les entreprises au marketing et  à la stratégie digitale. Combien et pourquoi l’Internet et les réseaux sociaux sont-ils importants pour la réussite des entreprises aujourd’hui ?

 A l’ère du numérique, force est de constater qu’Internet reste un outil souvent mal exploité par les entreprises en Guinée.

Pourtant, toutes les études concordent et prouvent que les principaux moteurs de recherche sur internet sont la source privilégiée des internautes, qui se comptent par millions, à la recherche de produits ou services ou souhaitant comparer des offres, se renseigner sur une entreprise ou encore acheter en ligne.

Internet joue ainsi un rôle majeur avéré dans la bonne santé et le développement des entreprises. Il permet d’agir à grande vitesse, de s’adapter, de comprendre, de saisir rapidement les opportunités d’innovation et d’être visionnaire.

Les outils digitaux sont d’ailleurs les meilleurs moyens pour améliorer la rapidité dans une organisation. Cette rapidité est essentielle. Si vous ne collez pas ou ne doublez pas la vitesse du changement à l aquelle l’environnement extérieur progresse, alors votre organisation risque de disparaitre.

Quel est votre grand souhait pour la Guinée aujourd’hui ?

L’objectif pour lequel je me battrai pour toujours est de faire de mon pays  un hub d’innovation technologique, un exemple de réussite en termes de transformation digitale.