Aliko Dankote. C’est bien ce milliardaire nigérian parti de rien. Lui, a fait fortune dans la cimenterie et d’autres secteur. Classé première fortune du continent africain, Aliko Dangote est l’exemple palpable d’une Afrique où la réussite est possible.

Arsenal dans le viseur du milliardaire Aliko Dangote

L’homme à qui presque rien ne résiste a annoncé son ambition de racheter Arsenal, le club mythique anglais. C’est une volonté révélée dans une interview citée par bvm.business.tv
S’il réussit le pari, ce sera grâce aux même méthodes qui lui ont permis de gravir les marches ces 40 dernières années. Pour Aliko Dangote, il s’agit de prouver que l’Afrique a des idées à apporter au reste du monde. Si non, pourquoi aurait-il été reçu par Barack Obama, François Hollande (encore président à l’époque)? L’engagement et les initiatives, voilà qui font de Dangote l’Africain aussi influent que les Bill Gates, Obama, et d’autres encore.

Aliko Dangote, le philanthrope qui doit tout à son pays natal

Le milliardaire Aliko Dangote n’oublit jamais d’où il vient. De Kano, dans le nord du Nigeria, il doit son parcours à un oncle et un grand-père. Pour tout dire, Dangote a d’abord réussi dans son pays et ne finit pas d’investir dans ce pays, l’un des poumons économiques du continent. Mais Dangote va désormais loin et pense à la relève.
Il compte construire une université de standing international à Abuja à hauteur de 550millions de dollars. Une prestigieuse université qui, probablement, n’enviera en rien à l’américaine Harvard. Car le milliardaire compte attirer les meilleurs professeurs du monde, et faire de l’Afrique de l’Ouest la destination privilégiée des cerveaux de la planète.

Aloko Dangote, la tête sur les épaules

Ce qui frappe chez Aliko Dangote, c’est son train de vie qualifiée de modeste malgré sa fortune. Il se refuse de vivre sur d’autres « planètes » comme aiment le faire des « parvenus » du continent.
Puissant mais philanthrope, avec des idées novatrices, Aliko Dangote ne perd pas la tête. Une autre clé de succès à ne pas perdre de vue. De plus, c’est avant tout à son pays, puis à son continent qu’il pense. Même si plus aucun continent ne lui est inaccessible, c’est d’abord en Afrique qu’il investit.
Même en perdant 54 places au dernier classement Forbes, Aliko Dangote reste le premier homme plus riche d’Afrique. Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est bien l’engagement de l’homme. Aliko Dangote croit en l’Afrique. Et vous?