Le riz Jollof gambien a été déclaré comme le vainqueur dans une compétition organisée par l’office du tourisme du Ghana (Ghana Tourism Authority) ce week-end.

Ainsi le riz Jollof gambien a battu celui du Nigeria, du Ghana et du Sénégal.

Comme le rapporte le site ghanéen Cityfmonline, « la Gambie a préparé le riz jollof sans tomates, mais avec de la moutarde, du poisson et d’autres ingrédients, faisant de leur jollof blanc jaunâtre par rapport à celui des Ghanéens, qui utilisaient du tilapia, des tomates et d’autres ingrédients pour rendre leur jollof attrayant et savoureux, en lui donnant une couleur rougeâtre ». Les Nigérians et les Sénégalais ont utilisé d’autres ingrédients pour rendre leur riz spécial.

Selon les spécialistes, le riz Jollof, appelé aussi « riz wollof », est originaire de la Sénégambie au 19e siècle, avant de devenir l’un des aliments préférés dans presque tous les pays d’Afrique de l’Ouest.

Le Nigeria et le Ghana se battent pour la deuxième place

La victoire de la Gambie est une mauvaise nouvelle surtout pour le Ghana et le Nigeria. En effet, le riz Jollof est au centre d’une guerre culturelle sans merci entre les Ghanéens et le Nigérians depuis plusieurs années, les uns et les autres se targuant d’être les meilleurs préparateurs du riz Jollof. Cette guerre se passe principalement sur les réseaux sociaux ou par artistes interposés.

Mais même les hommes politiques ne sont pas épargnés. En avril dernier, le ministre de la Communication du Nigeria Lai Mohammed a été accusé de « trahison » sur les réseaux  sociaux, après avoir répondu à un journaliste que le riz jollof sénégalais était le meilleur.

En août 2016, la visite la visite du patron de Facebook Mark Zuckerberg au Nigeria a relancé cette guerre. « Hier, j’ai mangé du riz  Jollof  et de la crevette. C’était délicieux, fantastique. On m’a dit de ne pas comparer le riz jollof du Nigéria à celui des autres pays voisins « , a dit le jeune milliardaire. Les Nigérians ont interprété ça comme une légitimation de la supériorité de leur riz.

Avec cette victoire de la Gambie, les Ghanéens et les Nigérians vont se contenter de se battre pour la seconde ou la troisième place.