Les élections présidentielles kenyanes se sont terminées en catastrophe après l’annulation des résultats par la Cour Suprême. Mais elles ont fait au moins un heureux : Martin Kamotho, surnommé Githeri Man.

L’homme a été photographié tenant dans la main un sachet contenant du Githeri, une nourriture locale faite de maïs et de haricot, alors qu’il faisait la queue en attendant de voter. Quelqu’un a mis la photo sur Facebook. Depuis, le simple balayeur au district de Nairobi est devenue une célébrité. Sa photo est rapidement virale sur les réseaux sociaux, le hashtag #GitheriMan devenant l’un des plus populaires dans la twittosphère kenyane.

Les spécialistes du Photoshop ont sauté dessus, montrant le mangeur du Githeri a côté des puissants de ce monde, de Donald Trump au Pape.

Les médias se sont mis à le chercher pour lui donner des interviews, boostant sa popularité.

Devenu riche du jour au lendemain

Une campagne a été lancée pour connaitre l’identité de l’homme et l’aider à « améliorer sa vie » étant donné qu’il semblait être très modeste. « Il a uni des Kenyans politiquement divisés  et a apporté un sens de l’humour durant une Période Electorale très tendue. Célébrons-le»,  a écrit le promoteur du showbiz Christopher Kirwa, l’un des initiateurs de la campagne.

Depuis, sa vie a visiblement changé. Des dizaines d’entreprises se bousculent pour que « Githeri Man »  fasse la publicité de leurs produits. Le journal kenyan Daily Nation rapporte que l’homme visiblement pauvre avant les élections est en train de devenir riche. Il s’est doté d’un manager et d’un avocat.

Maintenant que la Cour a ordonné de refaire les élections dans 60 jours, les Kenyans rivalisent de créativité pour devenir les prochains ‘Githeri Man ».

Mais le phénomène  Githeri Man n’amuse pas tout le monde. Certains considèrent que #Githeriman était une créature de médias pour distraire les Kenyans  afin de ne pas surveiller ceux qui étaient occupés à voler les élections.