Créée en août 2017 par la journaliste camerounaise Anne Mireille Nzouakeu, Hopa TV s’est fixé l’objectif de convaincre les africains qu’il est possible de réussir sans devoir quitter le continent.

Pour réussir ce pari, Anne Mireille Nzouakeu a choisi de braquer ses projecteurs sur ces africains qui ont réussi surtout dans le domaine de l’entrepreneuriat. Elle compte ainsi inciter ceux qui rêvent vaille que vaille prendre le chemin de l’occident moyennant parfois des grosses sommes d’argent, de l’investir dans leur pays.

‘’Nous voulons transmettre un message à nos frères et sœurs africains. Si vous avez un million FCFA, 1000 ou 2000 dollar, n’utilisez pas cet argent pour émigrer clandestinement. Venez sur www.hopafrica.org, nous vous montrerons comment l’investir. Quelques années plus tard, vous pourrez aller légalement en Europe, pour vos vacances ou en tant que homme/femme d’affaires’’ lance Anne Mireille dans un entretien avec  This is Africa.

Redonner  l’espoir de la réussite  aux Africains

C’est le sens même de sa dénomination ‘’Hope in Africa’’ comme l’explique sa promotrice. « Hope in Africa  veut dire qu’il y a de l’espoir en Afrique. Nous voulons dire aux gens de ne plus prendre des risques inutiles en tentant d’entrer clandestinement en Europe car il y a de l’espoir en Afrique’’.

Selon Anne Mireille, les textes et vidéos diffusés sur cette Web Tv bilingue (Français et Anglais) devraient  inspirer non seulement les personnes qui sont actuellement en train d’épargner pour tenter d’entrer illégalement en Europe, en leur montrant comment elles peuvent investir cet argent dans leur pays mais aussi ces milliers de migrants, bloqués aux frontières de l’Europe, qui, après avoir vécu les difficiles réalités de l’immigration clandestine, souhaitent désormais retourner dans leurs pays, mais se demandent quelles activités ils peuvent y exercer.

Il s’agit également de ‘’ tendre la perche à tout africain, installé légalement ou illégalement hors du continent, et qui souhaite soit investir en Afrique, soit y retourner’’, d’orienter ceux qui veulent investir sur le continent mais qui ne savent pas dans quel domaine, mais aussi de présenter des petits entrepreneurs afin de changer l’opinion de ceux qui croient qu’il faut avoir un capital énorme pour entreprendre.

 

Eviter les risques que représente l’immigration clandestine

Hopa Tv vise également à prévenir les potentiels migrants clandestins sur les risques que représente le long périple vers l’occident. Anne Mireille explique ‘’ Nous sommes fatigués de voir chaque jour à la télé des milliers de migrants qui perdent leur vie dans la Méditerranée ou en Libye. Il est temps de faire quelque chose pour stopper cette saignée’’.

Elle rajoute que malgré ces risques, les Africains n’ont pourtant pas de garantie de réussite une fois en Europe ou en Amériques. Tout ce péril peut être évité si les africains parviennent à comprendre qu’il est possible de réussir sans dépasser les frontières de l’Afrique. Hopa Tv fait donc témoigner ces migrants bloqués aux frontières de l’Europe et ceux qui, n’ayant pas réussi à pénétrer le continent européen, décident de retourner vivre dans leur pays. Tout cela, dans l’optique de décourager cette envie vaine de chercher la réussite ailleurs.

Web Tv, un canal idéal

A travers Hopa accessible sur son site internet , sur l’application mobile qui lui est dédiée, tout comme sur des réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Youtube), Anne Mireille compte atteindre un plus grand nombre de téléspectateurs ou internautes. Cela suite à la facilitée qu’il y a actuellement  à suivre un programme à partir d’un téléphone portable, d’une tablette ou d’un ordinateur. Elle justifie ce choix par le fait que ‘’des études récentes dans le domaine de la communication ont prouvé que  le téléphone portable et l’internet sont l’avenir de la communication’’.

Pour ce qui est des difficultés dans certaines partie du continent à télécharger des vidéos compte tenu du débit et de la qualité internet, elle rassure que Hopa Tv a pensé à intégrer dans un premier temps des photos et des textes pour accompagner des courtes vidéos. Ce côté hybride devrait permettre d’atteindre une plus grande audience.