Selon les résultats d’une étude clinique, les hommes qui gardent leur téléphone portable dans leur poche de pantalon risqueraient de « réchauffer » leur sperme.

Les examens effectués dans le cadre de cette étude révèlent que le nombre de spermatozoïdes chez des hommes qui gardaient un téléphone portable dans leur poche de pantalon pendant ne serait-ce qu’une heure par jour diminuait « considérablement », réduisant ainsi et de façon significative leurs chances de procréation, rapporte The Mirror.

Selon les chercheurs, ce risque d’infertilité a pour cause les ondes électromagnétiques qui « réchauffent » les spermatozoïdes.

La professeure Martha Dirnfeld de l’université Technion de Haifa en Israël a déclaré : « Nous avons analysé les spermatozoïdes actifs et avons constaté qu’ils avaient diminué en nombre. Nous pensons que cela est dû au réchauffement du sperme par le téléphone et par l’activité électromagnétique ».

L’étude portait sur 106 hommes qui ont été suivis pendant une année et révèle que 47 pour cent des hommes accros au téléphone portable affichent une diminution dans le nombre de leurs spermatozoïdes, ce qui n’est pas sans conséquence pour la qualité du sperme.

Des scientifiques avaient auparavant tiré la sonnette d’alarme à propos de l’utilisation d’appareils électroniques tels que les ordinateurs portables et enquêtaient sur les effets de ces appareils sur la fertilité.

Une étude menée aux États-Unis et publiée dans la revue médicale « Fertility and Sterility » révèle que les hommes qui utilisent un ordinateur portable en posant ce dernier sur les genoux risquaient une hyperthermie scrotale.

Le terme « hyperthermie scrotale » renvoie à une température élevée au niveau des testicules d’un homme. Les résultats de l’étude indiquent qu’utiliser un ordinateur en le posant sur les genoux affecte en effet la qualité du sperme et, par conséquent, la fertilité masculine.

Source : The Mirror