Articles dans la catégorie Beauté


Femme velue (Source paperblog.com)
À la UneA la UneBeautéFemme

Comment certains hommes tombent-ils sous le charme des cuisses velues ?

La courbe des hanches, une chute de rein vertigineuse, des seins fermes, des fesses galbées sont reconnus comme les principaux attributs féminins qui fascinent la plupart les hommes. Mais à la différence de cette majorité, il existe une catégorie pour qui la vue d’une jambe féminine velue est un régal et provoque la montée de la testostérone. Comment le poil ensorcèle-t-il ces hommes pas comme les autres?

À la UneArts de vivreBeautéFemme

Erick-Christian Ahounou, photojournaliste béninois et amoureux des femmes nues

Rien ni personne ne résiste à son objectif quand il décide de mettre en valeur la nudité de la femme africaine. Et depuis plus de 20 ans, Erick-Christian Ahounou sillonne les capitales africaines, collectionne les nues et les expose : une affaire de femme, de fesses, de perles, de hanche et de seins… Erotisme du regard pour qui en veut !

A la modeÀ la UneBeauté

Mannequinat, comment les Africains s’en sortent !

Le mannequinat est un métier très sélectif et exigeant. Pour y entrer, la compétition est rude. Pour y réussir et atteindre un niveau élevé de reconnaissance de son travail, le candidat doit se surpasser. C’est avec élégance et aisance que certains se créent un chemin pour passer sur des podiums partout dans le monde. D’autres, par contre, même parfois d’une rare beauté, peuvent ne pas réussir dans ce cercle si ouvert pour certains et désespérément fermé pour d’autres. Plongée dans un monde ou les Africains n’ont pas toujours la tâche facile.

À la UneBeautéIdentité africaine

RDC : H’edandama, le show des fières belles femmes rondes africaines!

Les femmes aux rondeurs très remarquables et de corpulence forte se sont donné rendez-vous à Kinshasa du 19 au 21 mai 2017 dernier. L’événement dit H’edandama (expression dérivée du Lingala, Edenda traduit en français, ‘’bouge’’ pour exprimer l’étonnement suite à la démarche rythmée d’une femme de forte opulente) est initié par le phytothérapeute congolais Akim Kambala et vise à valoriser et à redonner confiance aux femmes remarquablement corpulentes qui, selon l’initiateur, sont parfois victimes des moqueries dans la société de plus en plus influencée par les cultures occidentales qui ont tendance à lier la beauté féminine à la taille svelte.

À la UneBeautéTendances

Top 10 des incontournables dans le sac à main d’une femme

Le sac à main d’une femme n’est pas seulement un accessoire ; c’est un objet sacré…et secret ! C’est un peu son intimité, une partie d’elle-même, de son cœur, de sa tête. On y ajoute toujours une petite touche personnelle, selon notre humeur, selon sa personnalité et les occasions. Alors, messieurs, ne vous plaignez plus de son poids quand il arrive que vous deviez le porter pour nous quelques secondes et surtout n’y fourrez jamais le nez sans notre autorisation! Pour tous les curieux qui veulent savoir l’essentiel de ce que nous mettons dans ce sac qui ne nous quitte presque jamais, levons un coin de voile !

À la UneBeauté

Sénégal : dépigmentation masculine, quand le paraître l’emporte largement sur l’être

Au Sénégal, les hommes ont de plus en plus tendance à «choyer» leur corps et à se pomponner comme leurs partenaires de la gent féminine. Après les muscles, les cheveux, les pieds et les mains, ils s’attaquent maintenant à leur peau. Ils sont à la recherche d’un teint lisse et sans impuretés. Même si le phénomène n’a pas atteint le niveau de certains pays d’Afrique centrale, il prend de l’ampleur et est mal perçu au sein de l’opinion.

A la UneArts de vivreBeauté

Dakar : quand le déferlement des produits chinois étouffe l’artisanat local

Après le sommet Chine-Afrique de novembre 2005 auquel 48 chefs d’Etats africains sur 53 ont participé, le Sénégal a enregistré un flux important de ressortissants de l’Empire du milieu. Les commerçants chinois occupent les grandes artères de la capitale sénégalaise. Leur forte présence et l’inondation du marché par des produits importés de la Chine sont ressenties comme des menaces par les artisans locaux qui voient leur chiffre d’affaires fondre progressivement. SOS !