Articles dans la catégorie Média


L'Evénement
À la UneA la UneMédia

Média : L’Événement, un prolongement du travail de Norbert Zongo au Burkina Faso

13 décembre 1998. Le régime de Blaise compaoré espérait acter la mort du journalisme critique en assassinant et en brûlant Norbert Zongo, fondateur et directeur de publication de l’hebdomadaire L’Indépendant. Ce journaliste d’investigation dénonçait en effet avec force la mauvaise gestion des ressources publiques et les atteintes aux droits fondamentaux de la personne humaine par le pouvoir. Son sort est définitivement scellé lorsqu’il a révélé au public que la mort de David Ouédraogo, chauffeur de François Compaoré, accusé de vol d’argent par son patron, est un meurtre commis par des éléments du Régiment de sécurité présidentielle. Sauf que les cendres fumantes de Norbert Zongo ont donné naissance à une race de journalistes qui poursuivent son œuvre à travers ce que l’on pourrait appeler son héritier : le bimensuel L’Evénement. Focus sur ce journal « impertinent ».

Yaga
À la UneA la UneMédia

Yaga, une plateforme de jeunes devenue vecteur principal d’informations au Burundi

Créé dans le but de juste parler des problèmes des jeunes et de leur implication dans la politique à la veille des élections en 2015, Yaga Burundi s’est transformé par moment en seul lieu d’information au Burundi pendant la crise quand plusieurs médias traditionnels avaient été fermés et avec l’expansion d’utilisateurs de Internet. Retour sur plus de deux ans de résistance aux restrictions des liberté par la plume au Burundi.

À la UneA la UneMédia

21 millions d’IBK, un cadeau empoisonné à la presse malienne ?

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a fait don de 21 millions à la presse privée à l’occasion de la fête du Tabaski. Pour le Président, cette somme servira aux journalistes de s’acheter le mouton pour la fête. Mais pour certains observateurs, ce don dégage une odeur d’achat de conscience en vu de la campagne électorale de 2018.

Lucien Mulikuza
À la UneA la UneMédia

RDC : Rencontre avec Lucien Mulikuza, jeune patron de presse de 24 ans

La majeure partie de journaux qui arrosent la République démocratique du Congo paraissent à Kinshasa. 80% de ces journaux appartiennent ou sont favorables à tel ou tel autre politicien. Cette allégeance aux politiques influe sur la ligne de chaque journal. Lucien Mulikuza, jeune journaliste de 24 ans et originaire du Sud-Kivu veut faire la différence. Il est le directeur et éditeur de « Progrès Hebdo», un hebdomadaire d’informations générales et d’analyses. Progrès Hebdo, n’a pas encore deux ans, mais couvre déjà 6 des 26 provinces de la RDC. Pour assurer sa neutralité dans le traitement de l’information, Lucien Mulikuza et ses journalistes n’acceptent pas de l’aide, sous aucune forme, des politiciens de la capitale malgré les nombreuses sollicitations.