Articles dans la catégorie Arts de vivre


Pirogue
À la UneA la UneDéveloppement durable

Cameroun : il fabrique des pirogues à l’aide de déchets plastiques

Vous seriez-vous imaginé qu’il est possible d’être aussi novateur avec des déchets recyclés ? Une organisation non gouvernementale camerounaise a trouvé un moyen de recycler des déchets de bouteilles en plastique : fabriquer des pirogues. Oui, des pirogues. Il contribue ainsi à la protection de l’environnement et aide des pêcheurs de sa communauté en mettant à leur disposition des outils de travail moins chers.

Frankie Edozien
A la UneSexe et relations

Frankie Edozien publie un livre inédit sur le quotidien des gais en Afrique

« The Lives of Great Men », ainsi s’intitulent les mémoires de Frankie Edozien, le premier livre nigérian à aborder le vécu des personnes LGBTQ. Edozien, qui est conférencier à Université de New York, dépeint la vie des hommes gais sur le continent et les défis qui sont les leurs. Il est donc le premier Nigérian à écrire un livre non fictionnel sur les expériences des hommes gais.

À la UneA la UneBeautéFemme

Contre le body-shaming des femmes : « Je suis belle, ne m’en voulez pas »

Nous sommes toujours soit trop grosses soit trop maigres : la société s’attend à ce que les femmes modifient leurs corps pour correspondre à certains idéaux de la beauté. Mais notre contributrice Lineo Segoete pense qu’avoir une image positive de son corps est une manière de s’insurger contre la discrimination, la chosification, la fétichisation et d’autres tentatives patriarcales de contrôle.

Kako Nubukpo
À la UneA la UneActualitésOpinions

Kako Nubukpo suspendu à l’OIF, c’est du « plus rien ne m’étonne ! »

Depuis début décembre, l’économiste Togolais Kako Nubukpo est devenu l’héro d’une liberté d’expression sans réserve. Son sujet, le franc CFA dont il est l’un des opposants de première heure. Le directeur de la francophonie économique et numérique s’est vu éjecté de son poste. KaKo Nubukpo venait de faire une sortie médiatique poignante dans laquelle il dénonçait des propos déplacé du président du pays parrain de cette monnaie de servitude.