Articles dans la catégorie Religion


Conference episcopale nationale du Congo (CENCO). Photo MONUSCO/ John Bompengo.
À la UneA la UneDémocratie et gouvernanceReligion

Entre dénonciations et auto-censure, quel rôle pour l’église chrétienne dans une Afrique aux défis multiples ?

L’église chrétienne mobilise une force démographique non négligeable en Afrique Subsaharienne. Les leaders religieux, principalement le clergé catholique, s’impliquent de diverses manières dans les luttes des peuples pour leur développement. Analyse de leur implication, sur la base du cas de trois pays africains.

À la UneA la UneArts de vivrePaix et SécuritéReligion

L’Afrique peut-elle compter sur le spirituel pour conjurer les sorts liés aux crimes politiques ?

Des cérémonies de purification pour conjurer le mauvais sort. Le Togo vit l’expérience depuis ce jeudi 6 juillet 2017 dans son processus de réconciliation nationale. Ces rites concernent toutes les religions du pays mais reste loin de faire l’unanimité au sein des populations. Comme pour dire que les cérémonies de purifications ne sont pas des gages de non-répétitions des actes dont on dit que les conséquences hantent les populations.

À la UneHistoireReligion

RDC : Quand la communauté musulmane exhume les vestiges de l’islamisation du pays

En République Démocratique du Congo, les vestiges de la période d’islamisation du pays par les Arabes sont nombreux. La langue Swahili par exemple est un mélange du bantou et de l’Arabe. Plusieurs noms portés des Congolais sont hérités de la période du passage des arabes. Mais ce héritage est quelque peu méconnu des Congolais. Situation que la communauté musulmane cherche à corriger.

À la UneReligionReportage

Sénégal : un ramadan 2017 très politisé !

Des sacs de riz sur lesquels est imprimé le nom du généreux donateur. Des aliments pour la rupture du jeûne glissés dans des sacs en papier partiellement recouverts de slogans et de photos de personnalités politiques. Au Sénégal, le mois de ramadan, est aussi celui de la multiplication des supports de communication politique. La charité faussement sobre ou carrément ostentatoire sert juste de prétexte, d’alibi. Des imams n’approuvent pas cette forme de charité peu orthodoxe. Certains citoyens accusent les politiques de n’avoir aucune retenue et de violer la loi en transformant le ramadan, inclus cette année dans la période de pré campagne (du 9 juin au 8 juillet), en mois de campagne électorale déguisée pour les élections législatives prévues le 30 juillet 2017.

À la UneA la UneActualitésReligion

Dakar : des mendiants dénoncent la « concurrence déloyale » des personnes valides pendant le Ramadan

A Dakar, le nombre de mendiants dans les rues pendant le mois de Ramadan connaît une flambée. On les voit à chaque coin de rue, au niveau des feux tricolores, assis ou allant de voiture en voiture, quémandant l’aumône. Mais la surprise est que pendant ce mois, beaucoup de personnes visiblement bien portantes s’adonnent aussi à la mendicité souvent conçue comme réservée à des personnes atteintes de handicap.

À la UneActualitésReligion

Cameroun : des tueurs de religieux catholiques dans la nature !

Le treizième meurtre d’un religieux catholique au Cameroun a déclenché la colère des évêques. Réunis spécialement pour cette triste occasion le 13 juin 2017, à Mvolyé sur l’une des collines de la capitale politique Yaoundé, les prêtres ont exigé que les meurtriers de Mgr Jean-Marie Benoît Bala décédé à 58 ans soient identifiés et punis. Cette affaire ressembla d’abord un banal suicide avant de sentir le souffre, l’Église Catholique camerounaise disant être «particulièrement persécutée par des forces obscures et diaboliques», explications, décryptage et chronologie.

À la UneReligion

Cote d’Ivoire : querelle persistante entre Franc-maçonnerie et Église Catholique

Comme deux adversaires sur un court de tennis se renvoient systématiquement la balle, en Côte d’Ivoire, entre la Franc-maçonnerie et l’Eglise Catholique, la parole circule plutôt brutalement depuis 6 mois ! Ce sont les conditions d’inhumation de Clotaire Magloire Coffie, fondateur de la Grande Loge de Cote d’Ivoire (GLCI), décédé le 29 décembre 2016, qui ont été à l’origine de cette brouille persistante. Les remous de ces derniers mois sont partis du refus de l’église catholique de célébrer une messe de requiem pour le défunt