Articles dans la catégorie Sport


équimentiers
À la UneA la UneSport

Football : Les équipementiers d’origine africaine veulent être prophètes chez eux…

Les promoteurs africains des équipementiers de football peinent à s’imposer dans leur propre pays. C’est presqu’impossible pour eux de s’exporter sur le continent voire ailleurs. Les dirigeants africains du cuir rond préfèrent la plupart du temps des marques étrangères pour habiller leurs sélections nationales notamment Nike, Adidas, Puma, entre autres. Bien que certains estiment que les mentalités sont en train d’évoluer, la problématique reste entière pour d’autres.

Dembélé
À la UneA la UneSport

Barcelone FC : Un Dembélé né en Afrique aurait-il coûté autant qu’un Dembélé né en France ?

Le FC Barcelone a dit trouver le successeur de Neymar, parti au Paris Saint-Germain (PSG), en la personne du Français Ousmane Dembele né de parents africains (son père est malien et sa mère est sénégalo-mauritanienne). La somme de ce transfert du dribbleur déroutant de Dortmund en Allemagne à Catalogne en Espagne est de 105 millions d’euros en plus d’un bonus de 40 millions. Il a signé un contrat de cinq ans.

Marie-Josée aux championnats du monde à Londres, début août 2017 (Flickr GNU Free Documentation License)
À la UneA la UneCélébritésSport

Marie-Josée Ta Lou : dix choses à savoir de la Reine du sprint africain

La sprinteuse ivoirienne Marie-Josée Ta Lou a marqué les esprits lors des mondiaux de Londres de 2017. Elle a manqué de peu de décrocher l’or sur 100m. Sur 200 m, elle décroche également la médaille d’argent. A 28 ans, elle semble être au sommet de son art. Mais beaucoup ignorent certains éléments clés de sa vie, de son parcours. Les voici résumés en dix points.

Un Africain peut-il un jour battre le record de Neymar
À la UneA la UneArts de vivreSport

Comment l’Afrique peut-elle aussi un jour fabriquer une marque « Neymar »

Neymar da Silva Santos Junior dit Neymar Jr ou tout simplement Neymar n’est pas qu’un talent, c’est une marque, une machine à générer beaucoup d’argent. Son transfert record, 222 millions d’euros du Barcelone au Paris Saint-Germain anime toutes les discussions. De sorte que certains en viennent à se demander si un jour l’Afrique peut, elle aussi, former un joueur de la trempe du Brésilien. Toutes les conditions ne sont pas encore réunies, tranche Yves Rhodes, président de l’Association togolaises des agents de joueurs, dans une interview accordée à This is Africa.