Articles dans la catégorie Tourisme


Kidal
À la UneA la UneIdentité africaineTourisme

Tourisme : re-découvrons Kidal, la cité des Ifoghas

L’appellation Kidal, pour beaucoup, s’allie aisément à la crise qui secoue le Nord-Mali depuis mars 2013. Jadis, véritable destination touristique avant cette période, la localité, également appelée la cité des Ifoghas, est devenue presque l’ombre d’elle-même. Véritable lieu de villégiature pour les amoureux du désert, Kidal mérite de retrouver son lustre d’antan. Avec le concours de nos amis de l’Office malien du tourisme et de l’hôtellerie (OMATHO) allons à la découverte de cette contrée du Mali.

Parc national Kruger
À la UneA la UneActualitésTourisme

Parc national Kruger d’Afrique du Sud : l’Israël de l’Afrique

Il est qualifié du plus vaste réserve d’animaux de l’Afrique du Sud. Le Parc national Kruger impressionne part son étendue (20.000km2). Certains le comparent, en termes de superficie à Israël. Au-delà de son aspect impressionnant, ce sont les merveilles qu’il renferme que nous vous proposons de découvrir ce lundi. #BonjourAfrique, c’est parti en images…

Maboké, spécialité culinaire congolaise (phtoto Flickr / SLCA)
À la UneA la UneArtsTourisme

Congo : village Nzassi, paradis des Maboké, spécialité culinaire locale

La gastronomie congolaise, selon les départements, regorge en son sein d’une diversité de recettes qui font de l’art culinaire congolais un régal. Parmi ces spécialités culinaires congolaises, l’on retrouve le liboké ou Mabokés, plat réalisé à la base du poisson frais, dans le département du Kouilou, en particulier, qui fait les merveilles des papilles.

Un touriste descendant dans les grottes de Nok
À la UneA la UneTourisme

Togo : grottes de Nok, un bunker naturel multiséculaire qui attend sa reconnaissance mondiale

Dans la région des Savanes, l’extrême nord du Togo, un rempart fossile attire des visiteurs curieux et des chercheurs de sites archéologiques. Il s’agit des grottes de Nok situées à 15 Km du canton de Nano dans la préfecture de Tandjouare et qui existaient bien avant le 16ème siècle. Durant des siècles, elles s’étaient révélées très décisives pour la survie du peuple Moba (les autochtones) contre des envahisseurs étrangers ; et même en temps des razzias.