Articles dans la catégorie À la Une


À la UneSexe et relations

Douleur et douceur, les deux sorts du clitoris de la jeune fille en Afrique

L’épanouissement de notre vie sexuelle appelle des choix. Parfois, cela passe par la manipulation d’un bouton, différent des autres : le clitoris. L’organe féminin du plaisir, par excellence. Entretenu ou excisé selon les époques ou les régions en Afrique, au nom de la culture, de la religion, des coutumes ou de la tradition. A la découverte d’une partie de l’organe du système génital féminin, quelque peu méconnue, qui fait pourtant si parler d’elle. Voici quelques secrets de cet organe de la sexualité féminine.

À la UneDémocratie et gouvernanceEconomie

Guinée Conakry : à qui profite l’exploitation des 40 milliards de tonnes de bauxite ?

La République de Guinée regorge des ressources minières importantes. D’où l’appellation du pays scandale géologique. Les quatre régions du pays sont dotées de presque tous les types de minerais à savoir la bauxite, l’or, le diamant, le fer, le pétrole, etc. Et pourtant, la situation socio-économique des Guinéens demeure précaire.

À la UneDiplomatie et Relations internationales

Sénégal et Ghana, pays qui se sont plus ouverts aux Africains en 2016

Le Ghana et le Sénégal sont entrés dans le Top 20 des pays qui laissent les Africains entrer facilement dans leurs pays, sans visa ou en leur donnant un visa à l’arrivée. C’est ce que dit l’Indice d’ouverture des visas en Afrique (Africa Visa Openness Index), 2eme édition, publié par la Banque Africaine de Développement (BAD) en collaboration avec la Commission de l’Union africaine et le Forum Economique Mondial.

À la UneMigration

Sénégal : des chercheurs se penchent sur le visage religieux de la migration

Réfléchir ensemble sur la migration au prisme de la religion, c’est à cet exercice que des chercheurs du Sénégal et du Canada se sont attelés ce jeudi 18 mai à la Fondation Konrad Adenauer de Dakar. A cette rencontre, le docteur Bakary Sambe, directeur du Centre d’études des Religions de l’Université Gaston Berger de St-Louis, a, entre autres, affirmé que l’expansion en Europe de la confrérie Tidjania a été favorisée par les vagues de migration.