Articles dans la catégorie Interviews


À la UneDiplomatie et Relations internationalesInterviewsLittérature

« Les diamants de Bokassa ont coûté la présidence à Giscard d’Estaing, on espère la même chose pour Fillon », Odile Biyidi

Malgré le poids de l’âge et de l’inconfort physique qui va avec, elle n’abdique pas. Bon pied bon œil, elle scrute et analyse la vie politique française et africaine avec une finesse et une profondeur qui font d’elle une interlocutrice comme on aime. Lors de son dernier passage à Yaoundé, Odile Biyidi a bien voulu répondre à nos questions sur divers aspects : la vie littéraire africaine, la Françafrique, les élections en France, les problèmes multiples de l’édition et de la diffusion du livre en Afrique à partir du cas du Cameroun ; et enfin de l’amour de sa vie, l’écrivain Mongo Beti dont elle continue d’assurer, plus de 15 ans après sa mort, l’héritage culturel et la mémoire…

À la UneInterviews

Leonora Miano : « La littérature, l’esclavage, le jazz et moi »

Dans le ciel littéraire africain aujourd’hui, elle est l’une de ces étoiles qui brillent le plus. A 44 ans et après 15 ans d’écriture, celle qui s’est frottée à plusieurs genres littéraires (nouvelle, théâtre, roman et essai) a réussi en effet à devenir l’une des valeurs sûres des lettres d’Afrique. Rencontre avec celle qui gagne l’estime et la considération des instances qui comptent et rafle les prix du Goncourt en France, Grand Prix littéraire d’Afrique noire et le Prix de l’Excellence camerounaise. Ses thèmes de prédilection : l’esclavage, les femmes, le jazz…

À la UneA la UneArtsInterviews

Tiken Jah Fakoly : « Ouattara, Gbagbo, Bédié, ça suffit (…) Alpha Blondy et moi, on ne peut pas aller en boite ensemble »

Exclusif ! La star africaine du reggae, Tiken Jah Fakoly à bien voulu accepter se prêter, mercredi 03 mai, aux questions de This is Africa. Depuis sa résidence de Yopougon, l’artiste panafricaniste aborde avec nous la question de l’immigration vers l’Europe, tance les régimes autoritaires et exhorte la jeunesse africaine à faire pression sur leurs dirigeants pour arracher de meilleures conditions de vie. Il parle de ses projets et aussi de ses relations – qui ont été parfois tumultueuses – avec l’autre icône du reggae, Alpha Blondy, son compatriote. Lecture !

A la UneArts de vivreIdentité africaineInterviews

Lassaad Jamoussi : «Les JTC doivent s’émanciper de l’Etat ! »

Dans cette 2è partie d’un entretien qui a duré cinq quarts d’heure, le directeur des Journées théâtrales de Carthage (JTC) argumente la nécessité pour cet événement de sortir des fourches caudines d’un Etat qui ne peut pas tout faire. De plus, il revient sur le sens des hommages rendus aussi bien aux hommes de théâtre arabo-africain qu’à Shakespeare.

A la UneArts de vivreIdentité africaineInterviews

Lassaad Jamoussi : «L’accessibilité à la culture est un droit fondamental !»

En février dernier, il était reconduit à son poste de directeur des Journées théâtrales de Carthage (JTC), l’un des grands rendez-vous culturels du continent. Et durant cette 18è édition qui s’est tenue du 18 au 26 novembre, il était au four et au moulin, n’hésitant pas à se mouiller afin de faire de son événement une réussite. Au lendemain, il a accepté de s’épancher sur cette édition pour en faire le bilan et en dresser les perspectives. Dans cette première partie, l’acteur et enseignant de théâtre revient sur le sens de la culture et son bilan.

A la UneArts de vivreIdentité africaineInterviews

Ebrima Sall : « L’ambition du Codesria est de mobiliser les intellectuels africains »

C’est dans les jardins de son institution en appendice de l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar que l’actuel secrétaire exécutif du Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (Codesria) nous a reçus pour parler des espoirs d’une institution panafricaine quarantenaire qui ne manque pas d’ambitions.

Arts de vivreInterviewsSexe et relations

« Les femmes ont besoin d’options en cas de refus du condom par les hommes » : Entretien avec Jacque Wambui, militante kenyane pour la prévention du VIH

Dans une bonne partie de l’Afrique, le VIH n’est plus la peste médiévale qu’il était par le passé. Néanmoins, ce virus constitue toujours une menace sérieuse pour le futur du continent. Le VIH est un monstre rusé et nous pourrions rapidement perdre nos acquis si durement réalisés si nous nous laissons aller au contentement de soi. Heureusement, comme l’explique cette militante kenyane pour la prévention du VIH dans cet entretien avec Dr Diana Wangari, la science permet de tenir le virus en échec en donnant aux femmes plus de contrôle dans la chambre que par le passé.

A la UneArts de vivreDémocratie et gouvernanceInterviews

Mathias-Eric Owona Nguini : «La Françafrique n’a pas disparu, elle résiste !»

Deuxième partie de l’interview du politologue camerounais Mathias-Eric Owona Nguini revient sur la situation politique au Gabon au lendemain de la présidentielle. Il revient ici sur les scénarios possibles autant de la gestion du pouvoir que de la contestation politique au Gabon. Il se prononce également sur le sort de la Françafrique qui à ses yeux continue son chemin et tente toujours d’influencer les relations de certains pays africains et leur ancien colonisateur, la France.

A la UneArts de vivreDémocratie et gouvernanceInterviews

Alawadi Zelao : «l’anglais et le français sont le sel de l’identité commune et de la citoyenneté au Cameroun »

Spécialiste de sociologie politique, il analyse les dynamiques qui sous-tendent les revendications anglophones au Cameroun. Mettant en exergue les défaillances de la gouvernance, il propose la création d’un Observatoire national des politiques publiques chargé de visualiser en temps réel pour apprécier les dotations par région ou par localité. Pr Alawadi Zelao s’exprime ici sous sa casquette de coordonnateur du Groupe de recherche sur les dynamiques sociales et politiques (Gredysop) basé à Yaoundé. Il est aussi le vice-doyen de la faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université de Dschang au Cameroun.

Arts de vivreDémocratie et gouvernanceInterviews

George Ayittey : « L’Afrique est de moins en moins libre »

Professeur d’économie à l’American University à Washington, George Ayittey est l’un de ceux qui considèrent que le développement économique durable est inséparable de la liberté politique et intellectuelle. Ghanéen, il dirige la Free Africa Foundation et milite pour la démocratisation de l’Afrique depuis plusieurs décennies. En 2008, le magazine Foreign Policy le classait parmi les «100 meilleurs intellectuels publics» de notre temps. Il est l’auteur, notamment, de Defeating Dictators: Fighting Tyrants in Africa and Around the World (2011). Il a accepté de répondre à nos questions par email.