Articles dans la catégorie Interviews


Alain Mabanckou
À la UneA la UneActualitésDémocratie et gouvernanceInterviews

Alain Mabanckou annonce « le Printemps de l’Afrique subsaharienne », comme au Togo

Depuis quelques semaines, l’écrivain Franco-congolais Alain Mabanckou a lancé le hashtag #RevolutionbassinduCongo. Un moyen pour ce romancier aux plusieurs distinctions et reconnaissances de dénoncer le maintien au pouvoir de régimes qu’il qualifie de dictatoriaux dans la région du bassin du Congo (région contenant l’Angola, le Burundi, le Cameroun, le Gabon, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Rwanda, la Tanzanie et la Zambie). Il annonce carrément une révolution de l’Afrique subsaharienne. Interview exclusive !

camerounais
À la UneA la UneInterviewsMigration

« Les Camerounais n’ont jamais été vus d’un bon œil en Guinée Équatoriale depuis la période coloniale »

Le Cameroun et la Guinée Equatoriale sont deux Etats voisins de l’Afrique Centrale, dont les peuples entretiennent des rapports teintés à la fois d’attirance et de répulsion, selon les moments de l’histoire. Ce type de liens remonte à l’époque coloniale alors que l’île de Fernando-Po était sous la domination espagnole. C’est une histoire des migrations entre le Cameroun et la Guinée Equatoriale, revisitée par le chercheur camerounais, Delmas Tsafack.

À la UneA la UneArts de vivreInterviews

Régis Ezin, le serial entrepreneur béninois qui veut exporter le Kluiklui dans toute l’Afrique

A juste 31 ans, Régis Ezin est un des grands innovateurs du Bénin. Il s’est donné l’objectif de moderniser les Kluiklui, des galettes d’arachide très prisées dans son pays, mais qui étaient considérées comme une nourriture des pauvres, préparée de façon rudimentaire, comme du temps de Béhanzin. Maintenant, Dayélian, l’entreprise de Régis, prépare le Kluiklui avec des emballages modernes, et les « Boss » n’ont plus honte de s’en régaler. « Dayélian est le nouveau Coca-Cola », dit Régis, et sur les traces de ce géant américain, il veut que tous les Africains consomment cette recette béninoise dans les années à venir. Il vient d’être élu parmi « les 35 jeunes qui font bouger l’espace francophone en 2017». Il a donné une interview à This Is Africa.

À la UneA la UneInterviewsTechnologies

Ibrahima Thierno Diallo: « faire de la Guinée un hub d’innovation technologique »

Ibrahima Thierno Diallo est un jeune de 32 ans qui veut faire de son pays un modèle dans l’usage des nouvelles technologies. C’est pour ça qu’il organise depuis 2017 le « Conakry Digital Week » qui se veut le rendez-vous incontournable du tout digital en Guinée. Il a été élu parmi «les 35 jeunes qui font bouger l’espace francophone en 2017″. Dans une interview qu’il a donnée à This Is Africa, il partage sa passion pour les nouvelles technologies.

Congo
À la UneA la UneInterviewsMusique

RD Congo : Olivier Tshimanga, rare musicien audacieux à dénoncer le régime de Kabila

Pendant que ses amis chantent l’amour et le sexe, se faisant accuser par une certaine opinion de soutenir le pouvoir de Kinshasa, Olivier Tshimanga sort du lot et exprime ce qu’il pense de la situation actuelle en république démocratique du Congo. A travers une chanson intitulée « Tolembi » (traduit en français ‘on en a marre’), cet artiste musicien congolais dénonce les abus des du pouvoir de Kabila. This is Africa a rencontré ce guitariste de renom qui est passé dans plusieurs groupes musicaux célèbres et ayant collaboré avec des grands artistes musiciens congolais et africains. Il nous parle de lui et de cet opus devenu viral sur les réseaux sociaux. Interview !

brasseries
À la UneA la UneArts de vivreInterviews

Pr Godefroid Kä Mana : « les brasseries en Afrique sont des structures d’imbécilisation collective de nos populations»

Directeur de recherche à l’institut interculturelle dans la région des grands lacs POLE, le professeur Godefroid Kä Mana pense qu’il y a un manque de conscience face aux défis africains actuels, dont nos politiques délirantes, nos misères etc. et les brasseries sont parmi les structures d’imbécilisation collective, avec certaines églises et spiritualités nouvelles et des structures d’enseignements qui ne donnent que de piètres formations. Interview!

censure
À la UneA la UneInterviewsMusique

Togo : comment les artistes engagés font face à la censure

Au Togo s’engager musicalement rime avec la censure. Systématique sur les médias publics, elle atteint la plupart des chaînes privées et des organisateurs d’évènementiels bien souvent introduits dans le pouvoir. Sans scènes ni concerts, ces artistes n’arrivent pas à vivre de leurs œuvres. Avec l’usure, beaucoup se découragent et se mettent dans les rangs. D’autres restent fidèles à leur conviction. Et tentent tant bien que mal de s’organiser pour faire passer leurs messages.