Articles dans la catégorie Reportage


écailleurs
À la UneA la UneReportage

Gabon : Ces jeunes écailleurs de poissons qui peuvent gagner gros

A l’heure où sévit un chômage endémique au Gabon et des interruptions coutumières des cours dans les écoles et universités, minées par des mouvements de grève, les jeunes africains, parmi lesquels quelques bacheliers gabonais, se sont rués vers les petits ports et débarcadères de pêche pour écailler du poisson. Une activité lucrative qui rapporte, selon les saisons, plus que le Salaire minimum garanti (SMIG) porté récemment au Gabon de 80 000 à 100 000 francs CFA. A titre de comparaison, les meilleurs écailleurs de poissons peuvent gagner plus de 300 000 francs CFA en fin de mois, l’équivalent du salaire d’un enseignant dans un lycée de certains pays comme le Togo.

À la UneReligionReportage

Sénégal : un ramadan 2017 très politisé !

Des sacs de riz sur lesquels est imprimé le nom du généreux donateur. Des aliments pour la rupture du jeûne glissés dans des sacs en papier partiellement recouverts de slogans et de photos de personnalités politiques. Au Sénégal, le mois de ramadan, est aussi celui de la multiplication des supports de communication politique. La charité faussement sobre ou carrément ostentatoire sert juste de prétexte, d’alibi. Des imams n’approuvent pas cette forme de charité peu orthodoxe. Certains citoyens accusent les politiques de n’avoir aucune retenue et de violer la loi en transformant le ramadan, inclus cette année dans la période de pré campagne (du 9 juin au 8 juillet), en mois de campagne électorale déguisée pour les élections législatives prévues le 30 juillet 2017.

À la UneReportage

RDC : Goma se protège enfin contre d’éventuels cas d’éruption volcanique

La ville de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, est sur le pied de l’un des 1500 volcans actifs de la planète, le Nyiragongo. L’histoire de cette ville congolaise est étroitement liée à ce majestueux volcan qui fait même partie des armoiries urbaines. Mais ce n’est pas qu’une histoire d’amitié, il y a eu surtout le fait qu’en moins de 40 ans, le Nyiragongo est entré en éruption deux fois en 1977 et en 2002 en se déversant sur Goma. Ces deux éruptions ont couté la vie à près de 3000 personnes. Désormais la ville est dotée d’un plan d’évacuation qui manquait tant.