Articles dans la catégorie Sexe et relations


homosexuel
À la UneA la UneSexe et relations

A cœur ouvert avec Patou, l’homosexuel Congolais le plus ouvert

Patou, Scaly Kep’na sur Facebook a 31 ans et est homosexuel, l’un de rares gays en RDC qui s’assument. Avec vidéos, des posts ou encore des émissions radios, Patou et d’autres homosexuels réunis dans Jeunialissime créent le dialogue pour faciliter le vivre ensemble. Dans sa trentaine, il vit encore avec la douleur du rejet de sa famille quand elle avait appris son homosexualité. « J’aurai préféré avoir un frère truand et criminel qu’un pédéraste », lui avait lancé une sœur. Dans une société congolaise très conservatrice, Patou ne milite pas contre les homophobe, mais prône le dialogue entre homo et hétéro.

Museveni
À la UneA la UneActualitésSexe et relations

« La pornographie érode les ressources humaines de l’Ouganda »

L’Ouganda est l’un des pays les plus consommateurs des images pornographiques en Afrique. Le gouvernement a décidé d’agir en se dotant d’un Comité de contrôle et d’une machine de détection du matériel pornographique. Mais certains Ougandais pensent que le gouvernement devrait d’abord régler les problèmes les plus prioritaires comme le chômage ou les soins de santé.

À la UneA la UneArtsArts de vivreFemmeSexe et relations

Le poil pubien : « goûts et formes ne se discutent pas »

La pratique de l’épilation pubienne ou le ou le rasage du poil pubien serait née en Egypte. Elle constitue d’ailleurs l’un des préceptes de la religion musulmane chez la femme. Aujourd’hui, ce phénomène est devenu un effet de mode chez les jeunes, mariés ou célibataires. Une tendance qui se répand particulièrement chez les jeunes dames africaines.

Sobotone
À la UneA la UneFemmeSexe et relations

Sexualité : Sobotone, les aphrodisiaques nigérians sont-ils dangereux pour la santé ?

Si les plantes aphrodisiaques locales ne constituent en rien une nouveauté en Afrique, un court documentaire de 2016 sur une vendeuse de plantes médicinales basée à Lagos et dont les produits portaient des noms assez hilarants n’a pas manqué pour autant de devenir viral. Alors que ce secteur d’activité est en plein essor, il reste toujours à savoir si ces décoctions sont vraiment efficaces et si elles sont sans danger pour la santé.