Articles tagués Culture africaine


Wuhan
À la UneA la UneActualitésIdentité africaine

En Chine, une exposition à Wuhan compare les Noirs aux animaux !

Une exposition à Wuhan en Chine suscite la colère sur le continent noir. Dans une exposition de 150 photos, un photographe chinois met côte-à-côte les noirs et des animaux sauvages. A côté de chaque animal faisant un geste, un homme, un enfant africain dans la même position. Les réseaux sociaux se sont enflammés et une pétition lancée. C’est un nigérian, Edward E. Duke qui a lancé l’alerte dans une publication sur Instagram. Mais la contestation n’a pris corps qu’avec la pétition lancée par Armelle Moutsinga pour dire stop aux préjugés sur l’homme noir.

Ousmane Aledji (Photo : Parfait Tabapsi)
À la UneA la UneArts

Bénin : Ousmane Aledji, « La création est un territoire de résistance ! »

Avec Ousmane Aledji, l’adage qui veut que l’écriture mène à tout est vérifié. Journaliste au départ, il est devenu artiste et promoteur culturel, sans doute par nécessité. Comédien et metteur en scène reconnu, celui qui se présente volontiers comme un «insomniaque heureux» a créé en 2009 un espace culturel qui fait la fierté de son pays. Un îlot de préservation et de valorisation des richesses artistiques et culturelles du continent. Il fait ici le point d’une initiative déterminée à poursuivre sa longue marche dans un pays et un continent qui en ont tant besoin.

À la UneArtsDiplomatie et Relations internationales

L’Afrique n’accompagne pas assez la créativité, selon Frédéric Jacquemin (Africalia)

Depuis 15 ans, l’ONG belge Africalia travaille sur le continent africain où elle soutient les promoteurs culturels ainsi que les artistes dans huit pays. Nous avons rencontré son directeur général en marge d’une rencontre avec ses partenaires au Festival panafricain de cinéma et de télévision Fespaco. Il nous entretient sur les activités de son organisation, la créativité en Afrique et les projets à venir de cette Ong qui vient de changer de statut dans la diplomatie culturelle belge.

À la UneArtsArts de vivre

Tanzanie : Zanzibar accueille le Sauti za Busara, un festival spectaculaire de musique africaine

L’île de Zanzibar en Tanzanie a accueilli la 14e édition du célèbre évènement annuel, le Sauti za Busara (sons de la sagesse), un festival de musique qui réunit une pléthore stupéfiante de talents venant d’un côté à l’autre du continent africain. Cette année, le festival était irrésistible avec des prestations par divers artistes africains. Cette édition ayant marqué un franc succès, nombre de festivaliers s’accordent sur ce qu’il s’agit du meilleur festival Sauti za Busara qui ait jamais été organisé. Pour ceux qui ont manqué l’évènement, nous en avons capturé les moments forts en images, juste pour vous

À la UneIdentité africaineOpinions

Actes radicaux : un entretien avec Caron Gugssa-Howard et Camira Powell

Le Forum des Féminismes noirs (BFF) aura lieu cette année, au début du mois de septembre, dans la ville brésilienne de Salvador, en préambule au Forum 2016 de l’Association pour les Droits des Femmes dans le Développement. Ce Forum rassemblera des féministes noires du monde entier issues de communautés et contextes différents pour célébrer les apports des féminismes noirs aux connaissances, aux pratiques et aux luttes pour l’autodétermination et la justice, tout en renforçant la solidarité qui les unit au-delà des frontières nationales. Pendant la préparation de cet événement, This is Africa publiera une série d’entretiens, de comptes-rendus et d’articles à propos des féminismes noirs. Dans le cas présent, Amina Doherty s’est entretenue avec les activistes Caron Gugssa-Howard et Camira Powell, notamment sur le thème de l’importance de la création d’espaces sûrs destinées aux féministes noires.

À la UneIdentité africaineOpinions

La culture empêche-t-elle le droit à la sexualité sans risques sur le continent ?

Culture et tradition ont longtemps été utilisées pour clore les débats relatifs aux droits de la santé sexuelle et génésique sur le continent, alors même que les membres les plus vulnérables de notre société souffrent toujours à cause de notre incapacité chronique à traiter ces questions. Le contexte dans lequel nous vivons est clair : les organismes régionaux ne peuvent plus ignorer les sujets tels que l’avortement, la sexualité sans risques et les violences contre les minorités sexuelles, car il s’agit de sujets auxquels fait face la majorité du continent aujourd’hui.